Education à domicile ? Je connais déjà. Et je vis encore. | The Extra Smile

Nous livrons depuis la Belgique. Livraison gratuite en Europe au delà de 150 euros. Votre achat rend votre environnement plus vert et le monde plus juste.

Education à domicile ? Je connais déjà. Et je vis encore.

Ce ne sont pas des vacances. Et surtout pas pour les parents qui se sont trouvés temporairement coincés à la maison, de manière imprévu.


Je suis passé par là. En octobre dernier, les écoles chiliennes ont fermé pendant une semaine en raison des troubles sociaux, suivie par une semaine de vacances début novembre. Ensuite, les parents épuisés ont pu ramener leurs enfants à l'école, ce qui s'est bien passé pendant une semaine, jusqu'à ce que les enseignants se sont mis en grève "indéfiniment".


Permettez-moi de vous raconter comment j'ai survécu à l'époque, et ce que je ferai différemment cette fois-ci.

UN SYSTÈME DE ROTATION POUR LA SCOLARISATION À DOMICILE

Entre quelques parents, nous avons mis en place un système de rotation pour nos cinq enfants. Les enfants étaient tous dans la même classe à l'école et la maîtresse nous envoyait des devoirs à chaque jour de la grève "indéfinie". Chaque famille s'occupait des enfants pendant un jour par semaine. Le grand avantage était que cela me permettait de travailler les autres jours.


Cette fois-ci, je ne suis pas aussi stressé à l'idée de rester productif. Le monde entier ralentit, donc ce sera plus facile de suivre le "flux constant d'opportunités et de demandes". Et je serai plus pointilleux sur ce que je fais et ce que je ne fais pas. L'annulation de tous les événements de networking aide aussi.


En outre, le fait de rassembler les enfants - même dans un environnement privé - va contre de ce que la suspension des écoles vise à réaliser, notamment aplatir la courbe corona et à sauver des vies. Donc, il n'y aura que Stella et moi pour les deux prochaines semaines.

ESSAYER DE SUIVRE LE PROGRAMME SCOLAIRE EST ÉPUISANT ET INUTILE

L'année dernière, lorsque j'étais novice en éducation à domicile, j'ai essayé de suivre un programme bien préparé de mathématiques et de lecture. J'attendais les enfants avec des feuilles de travail, de fournitures scolaires et de sièges assignés. Et ça n'a pas marché. Pour une raison quelconque, les enfants ne se contentent pas d'exécuter ce qu'on leur dit de faire. Et ils ont chacun leur propre rythme. Et certains enfants vous disent simplement qu'ils trouvent les tâches - que vous avez recherchées jusque tard dans la nuit - ennuyeuses. Ils sont francs comme ça.

Il va sans dire qu'essayer de maintenir tout le monde dans le pas est incroyablement épuisant. Alors Netflix m'a sauvé. J'ai laissé les enfants choisir parmi cinq dessins animés francophones (ils vont au lycée français), et après un processus de votation démocratique, trois enfants sur cinq étaient heureux de s'asseoir sur le canapé pendant 30 minutes. Les deux autres ont boudé un peu, alors je les ai donné le choix pour l'émission lors de la deuxième séance.

Les autres parents ont été plus détendus et plus intelligents que moi. Claudia a emmené les enfants au musée local, Carol leur a enseigné le yoga, Paula a partagé sa passion pour Frida Kahlo et Daniel a laissé les enfants s'amuser dans la piscine. C'était épuisant pour eux aussi, mais au moins les enfants se sont amusés davantage et ont appris de nouvelles choses.

Cette fois, je n'ai pas peur que ma fille Stella souffrera d'un grave retard de développement, ni que ses chances d'entrer dans une université de la Ivy Ligue soient compromises. Tout se passera bien.


Il y a tant de façons amusantes de pratiquer la lecture, l'écriture et les mathématiques. Qui aurait cru qu'écrire une liste de courses, lire une recette et mesurer les ingrédients pouvait être aussi amusant et stimulant pour une enfant de 7 ans ? Et pensez à toutes les compétences en lecture et en mathématiques dont vous avez besoin pour jouer Rummikub, Uno, Monopoly et Puissance 4.


Et si l'école envoie des devoirs, considérez-les comme une ligne directrice et non comme un devoir obligatoire. Vous n'avez pas reçu la formation d'instituteur (sauf si vous l'êtes), et la dynamique à l'école est tellement différente de celle de la maison.


Le plus important maintenant est de garder vos enfants en sécurité et relativement satisfaits. L'apprentissage est un bonus. Il faut aussi travailler un peu.

LES ÉCRANS EN TEMPS DE CORONA

Trop de temps d'écran réduit la créativité de nos enfants et augmente leurs risques d'obésité. Combien de temps est trop long ? La réponse est différente selon la source. Et faut-il appliquer la même règle pour chaque jour de l'année ?

N'oublions pas que ce n'est pas les fériés. Les parents sont censés travailler, tandis que les enfants sont à la maison. Il faut trouver un équilibre, sinon vous allez perdre la raison.


Notre famille a des règles et des exceptions. L'une des règles est que les repas sont complètement séparés des écrans. Pas de tablettes dans les restaurants, pas de repas devant la télévision, et les téléphones sont en mode silencieux pendant que nous mangeons. Cette règle reste valable.

Une autre règle est que Stella n'a pas libre accès aux tablettes ou aux téléphones, sauf si nous sommes en voyage ou en attente dans un hôpital. Pour des raisons très simples : les hôpitaux, les aéroports et les avions sont des endroits délicats pour divertir les enfants sans déranger les gens autour de vous. Et vous ne pouvez que jouer morpion jusqu'à ce que vous vous ennuyiez vous-même. Et maintenant, avec une fille de 7 ans dans la maison pendant deux semaines - ou plus, nous rechargons l'iPad.


L'internet est riche en beaux outils pédagogiques. Comme à l'époque où Stella a été hospitalisée pendant nos vacances en Thaïlande, nous avons regardé des vidéos sur pourquoi les gens ont de la fièvre, comment le sang circule dans notre corps, et encore des tas d'autres fonctions corporelles.


Pour des liens vers d'excellentes ressources pédagogiques, consultez ces blogs récents :


Il y aura des moment où nous laisserons les enfants se divertir seuls sur les petits écrans. Pendant que je passe quelques coups de fil, que je m'assois devant mon propre écran ou que je prépare le dîner sans l'"aide" d'une assistante mineure, je lui donne son iPad.



Avant de remettre une tablette ou un téléphone, assurez-vous que les applications auxquelles vous ne voulez pas que vos enfants aient accès, telles que votre messagerie électronique personnelle, Google ou YouTube, sont verrouillées. (Voir les liens pour savoir comment verrouiller vos applications iPhone, iPad, Android.) Et n'oubliez pas de désactiver le magasin d'applications!


Ensuite, convenez avec votre enfant de ce qu'il peut faire et de ce qui est interdit. Par exemple, Stella sait qu'il est autorisé de :

  • Regarder des vidéos de l'époque où elle était bébé. Elle adore ça et je n'y vois aucun mal.
  • Écrire des textes sur l'application "bloc-notes" : elle s'exerce à l'écriture et elle a même trouvé le moyen d'inclure ses photos de bébé.
  • Consulter le site YouTube Kids (disponible en anglais, espagnol et cantonais). Elle adore les vidéos d'instruction de danse de Disney, et les vidéos d'art et d'artisanat.
  • Prendre des selfies ou des photos de son chien.
  • Utiliser mon téléphone pour appeler ses amies par le biais des téléphones de leurs mères.
  • Jouer aux jeux que nous avons téléchargés ensemble.

Laissez tomber votre culpabilité et offrez une heure digitale supplémentaire à votre progéniture dans cette situation exceptionnelle.

UN HORAIRE, C'EST BIEN, QUAND CE N'EST PAS UNE CAMISOLE DE FORCE

Je suis le champion de la planification. Mon planning est la raison pour laquelle je me lève le matin.

Et puis, tout en me préparant pour la journée, je change mon planming. Pas complètement, mais je le modifie et j'apporte des modifications à mon emploi du temps. Je change l'ordre du jour, ou je fais de la place pour quelque chose d'urgent, ou pour une grande idée que je viens d'avoir.

Le but de la planification et de l'établissement d'un calendrier est de structurer votre journée, afin que vous ayez une idée de ce que vous voulez accomplir avant de retourner vous coucher. Elle augmente votre productivité et diminue votre stress. Maintenant que les enfants sont à la maison, il faut réfléchir à la façon de passer la journée, à ce que vous voulez accomplir et comment vous voulez tenir votre ménage.

Qu'est-ce qui est important pour vous ? Et quelles sont les activités obligatoires dont vous ne pouvez pas sortir ? Et quelle est la durée de la journée ? Quand vous avez les réponses à ces questions, vous avez déjà un beau projet d'emploi du temps.

Ne surchargez pas votre emploi du temps et faites preuve de souplesse. Il est inutile de vous énerver parce que vous ne suivez pas l'horaire que vous avez vous-même établi. Personne ne vous punira.

Détendez-vous. Donnez-vous et donnez à vos enfants un peu de structure. Et prenez le relais.


Les temps sont durs ; l'isolement social est très stressant, et encore plus pour les enfants. Soyez gentil avec vous-même et avec vos proches, et allez-y doucement.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés